Quid de l’alimentation pour les fêtes

Hello les amis, aujourd’hui nous parlerons de quelques conseils en nutrition pour cette période de fête.

Tout brille de mille feux, c’est la bonne humeur, la joie, la convivialité. C’est la fête tout simplement. Décembre n’est jamais un mois comme les autres et d’une manière ou d’une autre, nous sommes tous heureux de voir la nouvelle année et ou de finir l’ancienne.

C’est aussi la période pendant laquelle les repas, les boissons, les entremets et les goûters s’entremêlent.

Nombreux sont ceux qui ne résistent pas à la tentation. La petite voix à l’intérieur nous dit certainement c’est décembre, il faut en profiter … On avisera dans la nouvelle année.

Adieu toutes les règles d’hygiène alimentaire ! On les range aux oubliettes pour un bon mois !

Pourtant les règles d’hygiène alimentaire doivent être respectées à tout moment et plus spécialement pendant la période de fête puisque nous avons tendance à manger trop gras, trop salé et trop sucré .

Si vous ne suivez pas vos principes d’hygiène alimentaire, deux semaines de laisser-aller pourraient détruire le sacrifice de plusieurs mois. Bienvenue la prise de poids, une glycémie élevée et bien d’autres maux.

Quelques conseils succincts pour éviter de nuire à votre santé et à votre ligne.

Les amuse-bouches

Ils sont consommés en dehors des principaux repas et ont pour but de mettre en appétit. Ils sont gras de composition variée mais généralement sucrés ou salés.

Un mélange explosif de kilocalories pour 100 g.
Evitez d’en consommer, ou un petit conseil faites très attention à la quantité que vous consommez avant d’entamer les repas consistants.

Les repas

Les repas consommés froids représentent un risque de contracter une diarrhée ou des vomissements ou encore les deux.


Il est préférable de se servir quand le repas est chaud ou de le faire réchauffer avant de manger.

Au menu plusieurs mets sont proposés. Choisissez dès le départ les mets qui vous intéressent et servez-vous de manière rationnelle, de petites portions pour éviter le gaspillage.


N’oubliez pas que d’autres dans le besoin n’auront même pas la chance ce jour de bénéficier d’un repas chaud.

Prenez le soin de bien mâcher les aliments et de boire beaucoup d’eau afin de faciliter la digestion. Il ne sert à rien de se précipiter où de faire un mélange sensationnel de tous les mets dressés sur la table. Vous serez bon que pour une indigestion.

N’ayez pas les yeux plus gros que le ventre

Les boissons

Hormis les boissons alcoolisées assez variées, nous connaissons tous la liste des variétés de soda proposés. Ce n’est plus un secret qu’ils nous font plus de mal que de bien ! Des boissons gazéifiées fortement sucrés et riches de colorants, et d’additifs, bons à la bouche mais très nuisible à notre organisme.

Nous vous avons parlé durant l’année d’espèces dont le fruit était comestible et riche en valeur nutritive. 3 en 1, vous bénéficierai d’un concentré de santé – une originalité – un rapport qualité \ prix satisfaisant.

Découvrons tout ce que ces jus vous procurent : le jus de tamarin, de la pastèque, le jus de bissap, le jus de citron et pour sortir de l’ordinaire l’eau de coco servie fraiche.

Préférons les jus de fruits au détriment des sodas. L’eau reste toutefois la meilleure boisson.

Préserver votre coeur


La viande et le poisson font partie des aliments les plus fréquemment consommés pendant la fête. Riche en fer, en protéines et en vitamines, la viande contient également des acides gras saturés. Ces derniers peuvent provoquer des problèmes de santé s’ils s’accumulent dans les artères.

Le poisson est en acides gras insaturés bénéfiques à l’organisme de meme que en protéines, en vitamines et en minéraux.

Les légumes

Nous n’avons pas l’habitude de manger il restent cependant une source sûre de vitamines et de sels minéraux mais aussi d’eau. Bien lavés ils sont un atout pour la santé et ils rentrent également dans la composition de mets très délicieux: comme la Choucroute, la salade niçoise, salade génoise au thon… Mets dont la recette peut être revisitée afin de contenir avec le moins d’huile et de gras possible.

Les épices

Que ferions nous sans épices ?

La question à un million de dollars !

Des arômes frais, généreux qui relèvent le goût de vos mets: le laurier, l’ail, le curcuma, le gingembre, le persil, le poivre, la cannelle qui ont aussi bien des propriétés gustatives que curatives et detoxifiantes sur notre organisme.

Après ce tour de table vous savez ce qui vous reste à faire. Préparez des mets succulents et sains, mangez dans la mesure et n’oubliez pas les règles d’hygiène générale : se laver les mains avant la nourriture, laver les crudités avant de les manger et garder propre les lieux de cuisson.

Lucrèce KOHOSSI ,

COACH IFÈ 

Nutritioniste diétetiste

notez svp
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
44 ⁄ 22 =