FESPAO 2019: Deuxième jour

Le deuxième jour de la fespao est le jour de la conférence d’ouverture et des premières conférences. Ces événements permettent de lancer véritablement les assises. Elles permettent aussi d’inculquer aux participants une certaine dynamique qui sera la même pendant toutes les assises.

La conférence d’ouverture de la FESPAO 2019

Elle est faite en présence du doyen, de la faculté des sciences de la santé de Cotonou et de nombreuses autres autorités. Parmi ces dernières on peut citer le professeur agrégé de biochimie clinique Frédéric LOKO, le président émérite du bureau de la FESPAO Kaleb KAPIOKO, le directeur de l’institut régional de sante publique ainsi que le président du comité national d’organisation, le docteur Aristide ADJAGBONI. Rethicia EHOUMI de la commission scientifique a présidé la conférence.

La conférence est marquée par des allocutions de chacun des invités d’honneurs ponctuées de manifestations culturelles comme le bourian ou encore l’exécution de l’hymne de la fespao par la chorale.

https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=1046975372178556&id=100005983089378
Allucutions diverses

Le pharmacien a l’ère du numérique

Le métier du pharmacien connait actuellement ses plus grandes mutations. partout dans le monde. Le comité scientifique donc organisé une conférence que le pharmacien a l’ère du numérique. Les orateurs choisis sont Anourah Mazu de Asma SANTE et Arel ZANNOU de Dis Moi Doc mais aussi un représentant de Gomedicals; ces trois services étant aujourd’hui les pionniers en matière de santé numérique au Bénin. Cette conférence a suscité l’intérêt de l’audience.

Par ailleurs les cérémonies et conférences ont été séparées par la visite des stands. Plusieurs exposants ont fait le détour a l’IRSP de Ouidah. Nous avons eu notamment Gomedicals qui nous a accompagné pendant tout l’événement. Aussi, les délégués de Phoenix et de vitafer faisaient partie des exposants, copharbiotec également pour ne citer que ceux ci.

5 (100%) 1 vote[s]
Avatar

Pharmacien en devenir, amoureux de plante et de technologie, je rêve de changer un jour de visage de la profession. Si Ips, était un jardin, je serais le gimgembre du jardin. Vu que je me considère comme ce piquant, cette épice qui pimente la vie de IPS.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
52 ⁄ 26 =